• Kessy's reading
  • Twitter Social Icon

©2017 by Kessymaniak. - Books review

Voyage au pays de l’envie

November 29, 2017

 

Auteur : Frédéric Marcou

 

Date de publication : 13 juin 2014

 

Maison d’édition : Auto-publié

 

Type : Dark, Science-Fiction, Nouvelle

 

Quatrième de couverture : Ce livre est un recueil de cinq nouvelles fantastiques teintées de science-fiction. Il se veut ancré dans la réalité tout en laissant une large place à l’imagination et à l’imaginaire.

 

Mon avis :

 

Comme son quatrième de couverture l’indique, il y a cinq nouvelles dans ce petit livre d’une quarantaine de page. Je suis souvent resté sur ma faim pour les histoires, mais l’auteur sait manier la plume avec efficacité.

 

Il ne vous reste qu’à signer... est la première nouvelle. J’ai aimé l’intrigue, j’ai apprécié le rythme, là où j’ai buté, c’est la fin. J’aurais aimé avoir plus de renseignements sur Dylan. J’aurais voulu savoir ce qui s’est passé après cette fameuse signature. Je trouve que malgré son importance dans l’histoire, Dylan n’est pas assez présent. Je comprends le déni des parents, mais le petit est clair, il est la réincarnation de cet homme. J’aurais aimé avoir plus de détail. Mais une nouvelle est une nouvelle et celle-ci est particulièrement courte.

 

Damnation est la seconde nouvelle. Contrairement à Meg-Anne, je ne crois pas que le personnage soit emprisonné, vu le déroulement, j’ai bel et bien l’impression qu’il est en enfer. J’ai apprécié le rythme, bien qu’au départ certain terme était des plus redondant. Les émotions sont faibles dans cette nouvelle, mais elles sont présentes. Je n’ai pas réussi à m’identifier au personnage, mais j’ai bien aimé la finale; la libération.

 

Rêve impromptu est le titre de la troisième nouvelle. Personnellement, c’est ma nouvelle favorite dans le lot. Elle est bien composée, la tension est bien démontrée. J’ai adoré l’histoire et les émotions, je n’ai sincèrement rien à redire sur cette nouvelle où la magie est subtilement intégrée, d’une magnifique façon.

 

Homo sapiens sapiens neandertalis, voici le titre original de cette très courte quatrième histoire. Une nouvelle qui est remplie de belles émotions positive. Une découverte scientifique qui emmène un doute sur les possibilités. Puis, une trahison. Qu’arrivera-t-il? Nous ne le saurons jamais.

 

Et pour la dernière nouvelle, nous avons Une autre forme de mort. Je ne sais pas comment je me sens vis-à-vis de celle-ci. Je l’ai trouvée moins bonne que toutes les autres. Les émotions sont quasi nulles. Autre que le désespoir, je n’ai rien eu de spécial comme émotions. Malgré ses 2 pages et demies, je l’ai trouvée trop longue, le texte se répète. Les expressions sont banales.

 

Bref, si vous aimé les très courtes nouvelles, celle-ci est pour vous, mais si, comme moi, vous aimez les émotions, ce livre n’en regorge pas de celles-ci.

Si vous désirez l'acheter:
Amazon.ca

Amazon.fr

Please reload